J’adore New York ⋆ Isabelle LAFLÈCHE

couv-jadore-new-york

Plume J'adore New York

 Je remercie Lysiane de Langage et Projets conseils pour sa confiance et ce Service Presse.

logo_LP

Résumé de l’éditeur:

Décrocher un job dans un grand cabinet d’avocats new-yorkais : pour Catherine Lambert, la petite frenchie, c’est un rêve. Manhattan, ses lieux branchés, ses boutiques fascinantes pour une accro du shopping…
Mais dès qu’elle pose le pied à New York, tout part en vrille. Sa patronne ? Une hystérique ultra-exigeante. Ses clients ? Des types lubriques aux égos surdimensionnés. Ses collègues ? Des assoiffés de pouvoir prêts à tout.
Heureusement que dans cet enfer, Catherine peut compter sur Rikash, son assistant indien qui la sort des situations les plus délicates. Et puis il y a ce riche homme d’affaires pour qui elle a le béguin : avec lui, c’est spas, limousines, haute couture et soirées chics ! Mais si cette histoire, comme tout dans cette ville, n’était que de la poudre aux yeux ?
Les péripéties d’une jeune française dans la jungle new-yorkaise…

 

Ma chronique :

J’ai choisi ce roman d’Isabelle Laflèche, dans la liste des sorties du mois de février proposée par Lysiane car j’ai été, de suite attirée par ce titre «J’adore New York» qui me parle énormément. En effet, je rêve de poser un jour les pieds dans cette ville qui me fait rêver depuis mon enfance 😍.
Catherine Lambert, charmante française et tout juste la trentaine, vient d’accepter sa mutation dans un grand cabinet d’avocats basé à New York. Très excitée par ce changement de décor, elle va vite déchanter car il n’est pas évident d’exercer son métier sereinement au milieu de ce panier de crabes. Dès son premier jour, elle fait la rencontre de Rikash son assistant. Un indien gay d’une beauté saisissante qui a un penchant pour la haute couture française. D’ailleurs, grâce à ce péché mignon, ils ont rapidement sympathisé lors de leurs précédents échanges téléphoniques concernant certains dossiers dont Catherine avait la charge à Paris. Le cabinet regorge d’avocats avides de pouvoir et d’associés à l’égo surdimensionné aux comportements exécrables avec les employés. Bonnie Clark fait partie de ceux-là. Rapidement cette associée chargée des fusions et acquisitions va vouloir se l’approprier et la malmener. Cette femme est une vipère et limite tortionnaire. Elle considère tout le monde comme son larbin.
Catherine adore son travail mais il lui prend énormément de temps. En effet, être avocate chez Edwards & White n’est pas de tout repos car « facturer un maximum d’heures » est le maître mot ! Il est clair pour elle que cet emploi est sa priorité étant donné qu’elle aspire à devenir elle aussi associée dans un futur proche. Catherine ne cherche pas le grand amour pour l’instant, elle n’a pas le temps de se préoccuper de ce genre de choses. Cependant, elle n’est pas complètement indifférente à Antoine, un bel avocat sur le point d’être muté au bureau de Paris et qui est chargé de lui faire la passation de ses dossiers en cours. Malgré ses airs un peu froids et impressionnants, Antoine lui offre l’opportunité de travailler pour Christian Dior, un client prestigieux qui souhaite combattre la contrefaçon de ses produits. Ce petit béguin pour Antoine s’évapore d’un seul coup lorsqu’elle rencontre Jeffrey Richardson, le directeur financier de Browser. Un homme superbe aux cheveux noirs et au charme latino à couper le souffle : le nouveau client que le cabinet vient de décrocher et pour lequel Catherine sera la référante. Leur attirance mutuelle est flagrante et ce directeur financier hyper sexy va se hâter de séduire sa belle avocate.
Cependant, cet acte précipité ne cache-t-il pas une mauvaise surprise ?
♦  ♦  ♦
J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce roman très sympa dans un univers qui m’est inconnu. Le monde juridique est nouveau pour moi et j’avoue ne pas avoir retenu tous les termes juridiques employés. Malgré cela, j’ai énormément apprécié cette lecture qui est fraîche, divertissante et marrante. Un Chick-Lit très réussi !
J’ai beaucoup aimé l’héroïne, Catherine, qui malgré les apparences de femme docile est une battante et ne se laisse pas marcher sur les pieds. Pas évident pour elle de s’en sortir entre les collègues du bureau qui se tirent dans les pattes, les assistantes colporteuses de ragots qui n’hésitent pas à lui mettre des coups de poignard dans le dos et les clients véreux et libidineux, qui parce qu’ils ont de l’argent et un certain pouvoir, se croient tout permis y compris le harcèlement sexuel. Heureusement, notre douce avocate a plus d’un tour dans son sac elle aussi, pour contrer toutes ces attaques malsaines. Elle peut également compter sur Lisa une amie de fac elle aussi avocate qui la soutient et l’aide à évacuer la pression du boulot.
Je me demande si certaines situations vécues par Catherine sont autobiographiques, ce qui ne m’étonnerait pas complètement car elles semblent très réalistes. Notamment les vipères-assistantes et les clients comme Mel ?! Isabelle si vous souhaitez me répondre je suis toute ouïe !
N’hésitez pas à découvrir ce roman et son auteure. Pour ma part, j’ai hâte de découvrir la suite des aventures de Catherine dans le tome 2 « J’adore Paris » ☺

Rates 4 étoiles

amazon j'adore new york

2 réflexions sur “J’adore New York ⋆ Isabelle LAFLÈCHE

  1. Oh tt a fait le style d’histoire que j’aime, légère et un brin déjantée ! Je suis sûre que ça se lit vite ET A mon avis je le lirais rapidement. Je vais le glisser entre des grosses séries !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s