La maison de vacances ⋆ Anna FREDRIKSSON

la-maison-de-vacances

 

Plume La maison

Résumé de l’éditeur:

Ma chronique :

Pour la première fois, je ressors d’une lecture avec un avis plutôt mitigé 😕 Je ne connaissais pas du tout Anna Fredriksson et « La maison de vacances » est le premier roman que je découvre de cette auteure suédoise. 
Eva a 42 ans et vient de perdre sa mère. Ses relations avec son frère Anders 35 ans et sa sœur Maja 33 ans sont quasiment inexistantes. Très accaparés par leur travail respectif et leur vie personnelle, ils n’ont jamais pris le temps de se connaître davantage. Eva ne les a pas revu depuis 1 an et il s’avère qu’ils n’ont pas été très présents pour s’occuper de leur mère durant ces dernières années. Ils ont laissé Eva gérer la situation toute seule, sans remords, sous prétexte d’être trop pris par le temps. Eva est une femme extrêmement solitaire, sa vie consiste à exercer son métier d’enseignante et être présente pour son fils ainsi que pour sa mère lorsqu’elle était encore présente. Sa solitude semble prendre encore plus d’ampleur à cause de son fils Elias, âgé de 21 ans, qui est sur le point de quitter le nid familial pour s’installer avec sa petite-amie.
Ces relations fraternelles, quasi inexistantes jusqu’à aujourd’hui, vont se dégrader lorsqu’ Anders et Maja décident de vendre la maison de vacances qu’ Eva souhaite récupérer. Celle-ci est très importante pour elle car ce lieu regorge de nombreux souvenirs, de jolis moments partagés avec sa mère. Elle considère cette maison comme la sienne. D’ailleurs, sa mère aurait voulu qu’elle en soit l’héritière mais malheureusement aucun testament n’a été rédigé. Malgré cette absence de formalité, elle est bien décidée à se battre pour garder cette maison. C’est pourquoi, sur un coup de tête, elle décide de poser des congés et d’investir les lieux tout l’été comme à son habitude malgré la disparition de sa mère. Cependant, ce qu’elle n’a pas prévu c’est qu’ Anders, sa femme, leurs 3 enfants ainsi que Maja et son petit-ami vont débarquer peu de temps après son arrivée, sans avoir été conviés.
Comment la cohabitation va-t-elle se passer?  Le frère et les sœurs vont-ils trouver un terrain d’entente? Prendront-ils le temps de rattraper le temps perdu?
♦  ♦  ♦
Malgré les nombreuses qualités du roman, cette histoire n’a pas réussi à me transporter au point de m’attacher aux personnages et plus particulièrement à Eva. Cependant, j’ai trouvé la plume de l’auteure fluide et très agréable à lire. Je souligne également la présence de descriptions parfaites qui nous plongent complètement dans ce bel environnement. On s’imagine très bien se trouver dans ce petit bout d’archipel suédois, assis sur un banc près du port et regarder les bateaux accoster. Mais aussi cette jolie maison rouge, en bois, teintée de souvenirs et dont la présence de Marianne, cette mère disparue trop tôt, hante encore les lieux.
Ce roman permet de s’évader vers un lieu nature et paisible qui peut plaire à beaucoup de lecteurs j’en suis sûre. Pour ma part, j’ai trouvé le rythme un peu trop lent, je m’attendais à une intrigue un peu plus riche en rebondissements, avec des secrets qui surgissent lorsqu’on s’y attend le moins.
Malgré mon avis mitigé, « La maison de vacances » est un roman que je conseille d’emporter dans sa valise durant les vacances ou tout simplement à lire bien installé dans un transat au fond de son jardin

Rates 3 étoiles

amazon la maison

4 réflexions sur “La maison de vacances ⋆ Anna FREDRIKSSON

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s