La petite couturière du Titanic ⋆ Kate ALCOTT

la-petite-couturiere-du-titanic-773148

Plume La petite couturière

 Je remercie Lysiane de Langage et Projets conseils pour sa confiance et ce Service Presse.

logo_LP

Résumé de l’éditeur:

Avril 1912. Tess Collins, une jeune servante anglaise, est venue à Cherbourg vivre de sa passion, la couture. Hélas, la maison qui l’emploie la traite comme une domestique.
Lorsqu’elle apprend qu’un paquebot se dirigeant vers les Etats-Unis va faire escale à Cherbourg, elle décide d’embarquer pour tenter l’aventure.
À bord du Titanic, elle fait connaissance de Lucy Duff Gordon, célébrité de la haute couture anglaise, qui s’apprête à présenter sa nouvelle collection à New York. Sa femme de chambre lui ayant fait faux bond, elle décide d’employer Tess. En première classe du navire, Tess découvre un monde fastueux. Elle fait la rencontre de deux hommes, Jim, un marin, et Jack, un self-made-man américain. Mais, tandis qu’un triangle amoureux s’installe, le paquebot, sans que ses occupants s’en doutent, fonce vers un iceberg…
Réchappant à la catastrophe, Tess découvre que sa maîtresse a embarqué à bord d’un autre canot de sauvetage. Mais celle-ci a-t-elle survécu aux dépens d’autres passagers ? Elle se trouve bientôt face à un dilemme : rester fidèle à sa maîtresse ou dire ce qu’elle a découvert des circonstances du drame ?

 

Ma chronique :

J’ai été de suite interpellée par ce titre empli de douceur « La petite couturière du Titanic » ainsi que par la couverture de ce livre que je trouve très jolie dans sa sobriété et très parlante par rapport à l’histoire 😍.
Nous sommes le 10 avril 1912 à Cherbourg devant le quai d’embarquement à bord du paquebot géant, lorsque sur un coup de tête, Tess Collins, lasse d’être dénigrée en tant que domestique, décide de tout plaquer pour saisir l’occasion ultime qui s’offre à elle… L’occasion rêvée de changer de vie et de se donner les moyens de vivre son rêve. Quelle manière plus appropriée pour tenter le rêve américain que d’embarquer à destination de New York, à bord de ce superbe paquebot «Le Titanic» ?
Tess a un rêve depuis son plus jeune âge, celui d’exercer le métier de couturière pour lequel elle semble extrêmement douée. En effet, lorsqu’elle n’était encore qu’une adolescente, sa mère très habile de ses mains lui apprit à coudre, persuadée que grâce à cette aiguille, Tess s’en sortira toujours… Pensant naïvement qu’elle trouverait un emploi sur le paquebot dès son embarquement, la jeune femme va vite déchanter car les places vacantes sont toutes déjà prises. Cependant, le hasard, ou sa bonne étoile, a voulu que Lucy Duff Gordon, la reine de la haute couture, participe à cette traversée. Tess, désespérée, va tenter par tous les moyens d’embarquer sur ce paquebot et propose à Lady Duff Gordon de travailler pour elle en tant que couturière. Par force de persuasion, elle parvient à décrocher une place de bonne, Lady Lucy ne pouvant pas lui offrir mieux, en attendant que Tess fasse ses preuves dans la pratique de la couture.
Les quelques jours passés à bord du Titanic seront riches en découvertes mais aussi en rencontres. En effet, la jeune femme aventureuse, courageuse, prévenante et au charme incontestable ne laissera pas les hommes indifférents… Qui de Jim Bonney, le jeune marin courageux et intègre ou de Jack Bremerton, le self-made man américain, un homme mûr, bon et qui dégage une aura de sécurité en sa présence, gagnera le cœur de la jolie couturière ?
Malgré le flot d’émerveillement qu’elle éprouvera à découvrir le monde somptueux de la première classe, Tess arrivera-t-elle à gérer le caractère arrogant, égoïste, dénigrant et impitoyable des nantis de ce monde ?
Une chose est sûre, en embarquant à bord de ce paquebot réputé insubmersible, Tess ne se doute pas un seul instant de toutes les émotions qui vont la parcourir durant cette traversée mais aussi de ce qu’elle va devoir affronter durant et après… le drame.
♦  ♦  ♦
J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce roman qui m’a projeté dans le passé, au début du 20ème siècle. Un vrai petit bijou qui mêle parfaitement la fiction à la réalité 😍 Un triangle amoureux bercé en arrière-plan par ce naufrage violent qui nous a tant ému, mais pas que… dans ce récit il est surtout question de valeurs humaines.
L’intrigue est en grande partie centrée sur l’enquête à propos du drame afin de faire la lumière sur les circonstances de cette tragédie et de trouver les responsables : pour quelle raison le paquebot naviguait-il aussi vite ? pourquoi aucun membre de l’équipage n’a perçu la présence de l’iceberg au loin ? pourquoi l’alerte n’a-t-elle pas été lancée plus tôt ? pourquoi l’évacuation des passagers s’est faite dans le chaos le plus total ? quelles sont les raisons pour qu’un grand nombre de canots aient été jeté à l’eau en sous-effectif alors qu’ils n’étaient déjà pas assez suffisants pour évacuer l’ensemble des passagers ? mais surtout, pourquoi un seul canot de sauvetage a tenté de porter secours à tous ceux qui se noyaient ?
Selon moi, Kate Alcott est une auteure extrêmement douée qui a su allier avec brio la fiction à la réalité en choisissant d’intégrer des personnages qui ont existé et/ou qui étaient à bord du paquebot, notamment: Lucy Duff Gordon, son mari et sa secrétaire; le sénateur William Alden Smith; Margaret « Molly » Brown; Bruce Ismay… Ce roman est très riche en descriptions, il reflète bien la réalité du naufrage et apporte beaucoup de réponses. Si vous avez aimé le film, si vous êtes attiré par l’ambiance du Titanic ou si vous aimez les récits de faits historiques, il est évident que « La petite couturière du Titanic » est fait pour vous 😁
J’avoue quand même que j’ai eu une petite pointe de surprise quant à la durée de l’intrigue au sein du paquebot géant. En effet, je ne sais pas pourquoi je m’attendais à ce que le récit se déroule plus longtemps durant la traversée 😳 d’où ma surprise lorsque le paquebot heurte l’iceberg qui le mena à sa perte dès le deuxième chapitre 😓 Probablement ai-je fait un rapprochement trop prononcé avec le film de James Cameron 😕!
Je vous conseille vivement ce roman qui frôle le coup de cœur. Une merveilleuse intrigue qui entraîne le lecteur à se poser des questions et comme moi, à vouloir connaître la vérité sur ce qui s’est passé à bord du canot n°1, celui du couple Duff Gordon et du marin Jim Bonney. Quant à l’intrigue amoureuse, jusqu’aux dernières pages je me suis demandée duquel de ses deux prétendants Tess allait tomber amoureuse 😍 En fait, Kate Alcott m’a trop donné envie de regarder le film pour la énième fois !

Rates 5 étoiles

amazon la petite couturière

 

4 réflexions sur “La petite couturière du Titanic ⋆ Kate ALCOTT

  1. Je suis fan des triangles amoureux en général alors ce livre va forcément me plaire 😍 Pareil que Caro et toi j’étais sûre que le l’intrigue se déroulait sur le bateau, mais l’enquête doit être interessante à suivre 🤗
    Je le rajoute à ma PAL pour les vacances que je n’ai pas 😑
    Bisous ma petite Anne ❤️

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s