L’amour à nu ⋆ Charlie WAT

l-amour-a-nu-876674

plume-lamour-a-nu

Résumé de l’auteure:

Gaëlle rêve de devenir journaliste. Ses études terminées, elle se rend à Paris pour tenter de décrocher le job idéal. Dès son arrivée, elle rencontre Gabin, un jeune homme dont elle tombe éperdument amoureuse. Mais, bien sûr, rien ne va se passer comme prévu… Ajoutez à cela une arrière-grand-mère un peu fantasque qui lui envoie un cadeau pour le moins inattendu, et c’est toute son existence qui est chamboulée.
Après » L’amour à nu », comédie romantique pétillante et originale, vous risquez de ne plus ouvrir votre boîte aux lettres de la même façon…
Je remercie Charlie Wat pour ce Service Presse.
 

Ma chronique :

J’ai découvert ce roman lors de l’appel aux chroniqueurs lancé par  Charlie Wat juste avant la sortie de ce premier roman en auto-édition. Le titre « L’amour à nu » a de suite attiré mon regard, la bande-annonce du livre m’a mise l’eau à la bouche et cette couverture hyper girly est tout simplement parfaite pour illustrer l’histoire. Étant une grande fan de comédies romantiques, c’est donc tout naturellement que j’ai répondu présente à son appel 😊
A 24 ans, Gaëlle quitte sa Bretagne natale, sa famille et ses amis pour mettre en valeur son diplôme de journaliste et chercher un travail sur Paris. Ce départ est nécessaire car elle le sait, ce n’est pas à Trébeurden qu’elle sera journaliste au sein d’une grande rédaction. A peine arrivée à la capitale, le hasard place Gaëlle sur le chemin de Gabin, un beau brun aux yeux bleus, extrêmement séduisant, 25 ans, coach sportif et célibataire. Après avoir fait plus ample connaissance autour d’un verre et après lui avoir donné son numéro de téléphone, toutes les pensées de Gaëlle convergent vers celui qu’elle considère désormais comme l’homme de sa vie et pour lequel elle a eu un véritable coup de foudre.
Seulement voilà, sept jours après leur rencontre, Gaëlle n’a reçu aucun appel de Gabin. La déception est bien présente mais la lucidité également. En effet, comment a-t-elle pu penser qu’une petite provinciale  toute en formes pouvait plaire à un mec comme ça ? Et comme une déception ne suffit pas, sa recherche d’emploi ne se passe pas du tout comme elle se l’imaginait. Malheureusement, aucune grande rédaction n’est accessible pour la journaliste novice qu’elle est…
Sa première semaine passée à la capitale est riche en désillusions mais Gaëlle n’est pas le genre à se laisser abattre, elle est certaine que les choses n’arrivent pas sans raison et si Gabin ne l’a pas rappelée c’est qu’il a une bonne excuse, un petit grain de sable à balayer avant de pouvoir vivre leur amour car ils sont faits l’un pour l’autre c’est une certitude !
Pourquoi Gabin, apparemment sous le charme de la jolie bretonne, ne l’a-t-il pas rappelée ?
Est-il le prince charmant que Gaëlle s’imagine ?
Une chose est sûre, les apparences sont trompeuses et parfois, l’amour rend aveugle… Heureusement que Jojo son arrière grand-mère très spéciale est là pour l’aider à y voir plus clair… 😇 

  ♦  ♦  ♦

J’ai été ravie de découvrir cette romance qui m’a beaucoup fait sourire tant elle est drôle et surprenante. La plume de Charlie Wat s’est révélée être une bonne surprise car pour un premier roman, je l’ai trouvé fluide, pétillante, tout simplement agréable à lire 😊
J’ai adoré les petits clichés se trouvant dans les réactions de Gaëlle car ils m’ont fait penser à moi et à certaines attitudes que j’ai pu avoir à un moment donné dans ma vie. Le passage où sa grand-mère la prévient de toujours porter des dessous convenables au cas où il lui arriverait quelque chose m’a bien fait rire, c’est vrai on ne sait jamais… un beau pompier serait susceptible de les apercevoir 😂 Je pense que beaucoup d’entre nous ont déjà eu droit à ce genre d’avertissements non ? 😏 Mais aussi la phase ou Gaëlle éteint son portable toutes les heures dans l’espoir de provoquer l’appel ou le sms de celui qui hante ses pensées 😂 Hahaha là encore, j’avoue ! I did it !
Je trouve que Charlie Wat a gagné son pari avec ce premier roman que je trouve réussi que ce soit dans le style, l’idée ou la forme du texte. Cependant, j’ai eu un soucis avec le tournant « fantaisiste » de l’histoire qui m’a perturbée dans ma lecture et à laquelle je n’ai malheureusement pas adhéré 😕 Je ne suis pas fan du genre fantastique 😴 C’est pourquoi, le plaisir que j’ai pris durant les premiers chapitres s’est peu à peu effrité à partir du virage « féérique » pris par l’histoire… Le deuxième petit bémol concerne le personnage de Gaëlle. Au départ, j’ai trouvé cette héroïne plutôt attachante mais au fil de l’histoire, Gaëlle m’a tout simplement déconcertée. J’ai eu beaucoup de mal à comprendre ses réactions mais tout particulièrement ce film qu’elle s’est imaginée par rapport à sa relation avec Gabin. Une relation qui soit dit en passant est inexistante, c’est pourquoi j’ai trouvé ça complètement dingue et j’avoue avoir un peu bugué la dessus 😩
Pour finir, même si ce roman ne m’a pas touchée de la manière que j’espérais, je vous invite à le découvrir notamment si vous êtes adeptes de la romance et de la magie. D’ailleurs par curiosité, je suis allée lire des avis sur « L’amour à nu » et j’ai vu qu’il avait de très bonnes critiques donc ne vous arrêtez pas à mon avis mitigé, faites-vous votre propre opinion et n’hésitez pas à revenir me donner votre avis 😉

Rates 3.5 étoiles

amazon-lamour-a-nu

4 réflexions sur “L’amour à nu ⋆ Charlie WAT

  1. C’est intéressant d’avoir un avis différent … Je l’ai lu ce livre, je l’ai adoré pour les mêmes raisons. En revanche, nous ne sommes pas « d’accord » avec le film que Gaëlle se fait, et c’est intéressant. J’ai un début de réponse, et je crois que ça vient du vécu. Personnellement, adolescente, j’ai vécu ça. J’ai eu le coup de foudre pour un type tout en sachant pertinemment que je ne l’aurai jamais. Il s’est avéré que j’avais vu juste ^^ Toujours est-il que mes sentiments étaient réels, et je crois que nous sommes nombreux à avoir vécu ça. Craquer pour une personne sans la connaître, et le(la) trouver charmant(e), et avoir le ventre qui se tord en le (la) voyant. Le trait est peut-être un peu trop poussé dans L’amour à nu, c’est vrai. Mais finalement, moi je me dis que c’est pas si improbable que ça.

    Très jolie chronique ! J’aime particulièrement la mise en page et le style d’écriture.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup pour ton commentaire ainsi que pour ton partage d’avis que je comprends également 😉 Ce qui m’a dérangé c’est que finalement elle réagit de manière immature par rapport à son âge car on ne parle pas d’une ado tu vois? J’ai eu un peu de mal Avec ça mais en globalité l’histoire est sympa et pour un premier roman je ne peux que féliciter l’auteure 😉

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s