Double Appel ⋆ Kalvin KAY

1

Plume  Double Appel.jpg

Résumé de l’éditeur:

 

❀ La chronique de Diboux :

  • Allo ?
  • Bienvenue chez Pink Love, l’opérateur sensuel, sexy et torride qui vous donnera envie de revenir nous voir pour passer une nouvelle fois un moment de plaisir …
  • Vous m’entendez ?
  • … nos filles sont ici présentes pour répondre à chacune de vos envies, même les plus tordues et les plus imaginatives …
  • Mais bon sang y’ a quelqu’un ?
  • … elles ne vous laisseront jamais repartir la queue entre les jambes mais plutôt le sourire aux lèvres et …
  • Je m’en fous de vos filles moi, je veux parler à Alaric Prigent !!!!
  • … nous espérons avec toute la satisfaction que vous recherchiez ! Chez Pink Love le client est roi …
  • Je vous en foutrai de la satisfaction moi !! Passez-moi Alaric bordel, il me faut le numéro de son pote Marek bon et le sien par la même occasion !
  • … nous vous mettons en attente quelques minutes le temps de trouver la fille qui vous correspondra le mieux …
  • Ne me mettez pas en attente bordel ! Passez-moi Alaric !!!
  • … en espérant vous revoir bientôt chez Pink Love, bonne journée !
  • AAAAAAH !!!!
Oh, hey bonjour vous ! Excusez-moi pour ce moment d’égarement, vous n’étiez pas censés assister à cette conversation à sens unique ! Donc maintenant que c’est trop tard laissez-moi un peu vous expliquer pourquoi je suis en train de péter un câble toute seule dans mon petit coin pour essayer de choper le numéro de deux garçons ! Et oui, deux ! Pour une fois je fais les choses en grand et je tombe amoureuse de deux mecs dans le même livre, faut le faire hein ? Bref recommençons depuis le début !
Bzzzzzzzzz …. zzzzzz (bruit du truc qui rembobine)
Lorsque je débute ma lecture, je tombe sur une Blanche triste, morose et perdue après avoir appris que son mari l’avait trompée après des années de mariage et d’amour fort et sincère. Mais ça c’était avant … avant Annabelle. Anna, petite fille de deux ans prend tout son temps à sa maman trentenaire et ne se rend pas compte que l’amour de ses parents s’étiole à petit feu ! Arnaud las de ne plus voir sa femme apprêtée, sexy, avenante et là pour lui, décide d’aller voir ailleurs, le goujat ! Évidemment Blanche finit par s’en apercevoir et malgré des mois de thérapie pour essayer de sauver son couple, elle ne supporte plus cette situation et débarque chez sa meilleure amie Fathi, avec ses valises et sa fille sous le bras ! Laisser son mari derrière elle est la chose la plus difficile qu’elle ait faite mais la plus nécessaire à sa nouvelle vie ! Une fois le divorce prononcé et les détails de la garde alternée effectués, Blanche va tirer un trait sur son passé pour entrevoir un avenir plus clair ! Sa mission : trouver un emploi et pouvoir s’installer avec sa fille.
Alaric Prigent, suite au décès de son père, est devenu directeur d’un centre d’appel qu’il dirige d’une main de maître. Jeune et ambitieux, il insuffle une nouvelle vision à ce métier, il est très impliqué dans son entreprise et la voit s’épanouir de jour en jour, à tel point qu’il se doit d’embaucher. Petite particularité mais pas des moindres de cette société, c’est un center call de téléphone rose. Les filles sont là pour rendre la vie de leurs clients plus belle et surtout plus sexuelle. Trentenaire, Alaric est un homme tendre, présent pour les gens qu’il aime, toujours à l’écoute et avec lui on se sent en sécurité. Un brin volage au début du roman, j’ai vraiment apprécié le fait qu’il se batte pour avoir ce qu’il voulait. Malgré une petite peste (bah oui il en faut toujours une hein), il reste droit dans ses baskets et digne ! Lorsqu’il appelle Blanche Hernandez pour lui proposer ce boulot suite à son dépôt de candidature, il est surpris de sa répartie et de son assurance, il se promet de la garder à l’œil et de voir si son instinct lui a joué un mauvais tour ou non. Va alors s’installer entre eux un jeu dangereux et intense. Un jeu au début à sens unique mais qui très rapidement va prendre de plus en plus d’ampleur pour notre plus grand plaisir.
De jour en jour nous pouvons voir la belle évolution de Blanche, de triste et abattue elle devient forte et battante tout en gardant son petit côté fragile. Fini de se laisser mener par le bout du nez par les hommes, elle prend sa vie en main n’en déplaise à certains. Malgré les coups durs qu’elle va encore vivre, elle se battra pour garder la tête hors de l’eau. Voir une héroïne se battre ainsi est vraiment génial. Blanche est un beau coup de cœur pour moi.
Les vies bien différentes de Blanche et Alaric seront-elles compatibles ou des compromis seront-ils nécessaires ? Les nombreux obstacles mis sur leur chemin seront-ils trop importants pour être résous et balayés, ou alors seront-ils fatals ?

2

Il est pour moi impossible de vous parler de Double Appel, sans aborder le sujet Marek ! Oui parce que croyez-moi, Marek est un sujet à lui tout seul. Collaborateur et meilleur ami de Alaric, cet énergumène est assez présent dans l’histoire pour en faire un personnage important. Et on a qu’une envie c’est de voir un jour une histoire naître de la plume de Kalvin sur ce monsieur ! Oui Kalvin, ceci est un appel ! Donne-nous encore plus de Marek s’il te plaît. À l’antipode de Alaric, Marek est le beau connard en puissance, mais vous savez les connards qu’on adore plus que tout ! Sexy, arrogant, chaud lapin mais héros au fond de lui. Toujours présent pour son pote il saura faire preuve des ressources nécessaires quand il le faudra. De bons moments entre eux vous attendent, et ça vaut le détour.
« – Si le bon Dieu nous a filé une bite c’est bien pour qu’on s’en serve. Regarde-toi …
-Pourquoi est-ce que tout tourne autour du sexe avec toi ?
-Parce que c’est comme ça que ça marche dans la vie. Sois tu baises, soit tu te fais baiser, c’est aussi simple que ça.
(…)
-Tu es un grand malade, tu le sais ça ?
-Ma théorie est infaillible. Testée et approuvée mon vieux. Regarde-moi,lance-il en se désignant fièrement, trente-trois ans, sain de corps et d’esprit. On ne peut pas en dire autant de toi. »

3

♦  ♦  ♦
Découvert d’abord sur Wattpad, j’étais frustrée de ne jamais avoir eu la suite, même si je vous l’avoue, j’ai fais ma flemmarde car j’aurai pu en lire un peu plus avant que l’histoire ne soit retirée lors de la signature du contrat d’édition. Cet univers jamais abordé encore du téléphone rose m’a tout de suite séduite et je n’ai pas été déçue des conversations téléphoniques auxquelles on a pu assister. Kalvin manie avec goût et facilité ces dialogues sexuels. Pervers, dominants ou encore dominés, nous avons le droit à un florilège d’hommes tordus qui ne manquera de vous faire sourire ou alors au contraire de vous confirmer que les mecs sont des fous 😜
Encore un livre qui confirme la règle, enfin tout du moins la mienne, les points de vue alternés sont vraiment ce que je préfère lire. Découvrant la vie des deux protagonistes en détails de leur points de vue personnels est vraiment quelque chose que j’adore. Voir la relation que Blanche a avec sa fille ou même Fathi est un vrai plus à cette histoire qui la rend encore plus touchante. Et de l’autre côté pouvoir vivre avec Alaric ses soirées de débauche avec Marek, ses réunions ou mêmes ses conflits intérieurs sont vraiment un plus pour nous lecteurs qui aimons en savoir toujours plus. Certains pourraient dire que ça enlève une part d’imagination mais pas pour moi. J’aurai vraiment été déçue de ne pas lire par moi-même lorsque Blanche passe des moments tendres avec sa fille ou alors de louper les grands moments passés entre Alaric et Marek.
La fluidité de l’écriture est un vrai régal, nous mangeons les mots sans même nous en rendre compte et nous en redemandons encore, une fois le dernier point apposé. J’ai vraiment passé un agréable moment avec cette lecture, même si Kalvin a aussi réussi à me faire stresser à plusieurs reprises. Entre drames, humour, tensions, amour et amitiés nous avons ici un florilège d’émotions pour nous faire aimer cette lecture et plus encore.
Bref en un mot : foncez !!!

4.jpg

« En cet instant précis, je sais. Blanche n’est semblable à aucune des femmes que j’ai côtoyées par le passé. Elle est aussi douce que sexy, aussi forte que vulnérable. Un paradoxe ambulant, une constante dans le marasme de mes pensées »

 amazon double appel

3 réflexions sur “Double Appel ⋆ Kalvin KAY

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s